mental.af

mathilde's website

La douleur m’éreinte mais n’enlève rien au bonheur de vivre avec toi.

Down in the rabbit hole, where the parts of my brain speaks only English, there is a lots of tunnels, many paths to follow. Different ways to get lost, or find something you don’t want to. Beware, you came down into the Devil’s lair and I’m not sure there is a way out…

Le monstre se repose, il dort juste à côté. Quand je tends l’oreille je l’entends respirer. Il soupire lentement, régulièrement. Parfois je pense à lui, parfois je l’oublie. Quoi-qu’il-en-soit, il n’est jamais très loin.

Je me demande ce qu’il se passe dans la tête du monstre. Il m’arrive d’être réveillée par ses ronflements, mais pas ce soir. Cette nuit est calme, on n’entends plus rien, juste le cliquetis du clavier.

Le chien a fini par s’endormir, le chat est probablement loin. Moi, comme souvent je ne dors pas, j’ai les yeux ouverts. J’écoute les bruits de ma tête, j’essaie de reconnaître les sons.

Mais souvent je pense, je pense très fort. Si fort que mon cerveau fait trop de bruit… Je n’entends plus rien de ce qu’il se passe autour.

Une corneille chante dans ma tête. Elle rappelle que le monstre n’est pas loin. Qu’il feint peut-être d’être endormi. Probablement il m’écoute, il sent.

Il sait très bien ce qu’il se passe dans ma tête. Malheureusement lui et moi on ne se connaît que trop bien.

C’était facile quand enfant il suffisait de regarder sous le lit pour rassurer. Aujourd’hui le monstre n’est jamais loin, il trotte à mes côtés et sait ce qu’il se passe dans ma tête.

Il entends le chant de la corneille, il capte mes tremblements. Il sait tout de moi et moi tout de lui. Malgré tout j’ai quand même peur de lui.

The bitch got a T-shirt for her birthday… Not sure the cat approve.

Today I broke my brain trying to do proper Linux routed networking setup, so here is a late post. Computers are garbage, internet was a mistake. For your own safety, do not compute.

when the sun comes down and the night falls on me

your eyes closed down and we touched hands

i’m not alone anymore,

it isn’t just me,

facing the darkness

there is an “us”, something strong to fight the sad places of our minds

There is no queer unanimity, we need to deal with it and really stop with the identities.

And please, don’t expect anything else than mistreatment from cisgender people.

Enter your email to subscribe to updates.